« Quand on est jeune et qu’on a un frère ou une soeur qui a une déficience intellectuelle, tu peux avoir honte… Ca n’a pas été mon cas parce que moi, très jeune, mes parents m’ont élevé dans l’idée : « ton frère est comme les autres, il a autant de place que toi et les autres dans la société…. » Magnifique témoignage de Vincent Guillaume Otis, acteur québécois, sur son frère déficient intellectuel, qui ne fait que conforter ce que j’ai toujours pensé : la manière dont les parents vivent le handicap de leur enfant a une incidence majeure sur la fratrie.

« Ton frère est comme les autres… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.