Andres et Anita veulent se marier, Ricardo veut louer un appartement… Rien de plus ordinaire a priori. Sauf pour eux, car ils n’ont pas le droit de se marier – comme toutes les personnes trisomiques au Chili – et parce qu‘ils peinent à gagner suffisamment d’argent pour se prendre en charge, ou tout simplement acheter une bague de fiançailles.

 

Alors que la trisomie reste un sujet rarement adapté au cinéma, une réalisatrice chilienne, Maite Alberdi, a décidé de donner à des individus touchés par ce handicap la parole qui leur manquait. Ce documentaire sur le quotidien d’une bande de copains pleins de rêves, mais aussi d’appréhensions, est un bijou d’humour tendre et de scènes profondément émouvantes.

Porté par des acteurs de très haut niveau, ce film pose assurément plus de questions qu’il ne donne de réponses : se marier, gagner de l’argent, fonder une famille… Aucune des préoccupations de ces personnes, somme toute comme les autres, n’est laissée de côté, et chaque séquence nous montre à quel point il est difficile de donner une réponse définitive à ces questions.

Un film qui nous interroge sur notre manière de considérer les attentes de nos proches touchés par le handicap, et sur l’attitude que nous adoptons : une protection parfois étouffante, risquant de décourager et briser des rêves, mais également nécessaire, tant ils peuvent avoir besoin de notre aide et de notre bienveillance. Difficile de trouver le juste milieu.

L’école de la vie, une leçon pour tous
Parlez de nous à vos amis 🙂
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.