Le Futuroscope ? "C'était gé-nial !" À la question de ses parents, Thibaud offre une réponse claire et sans ambiguïté. Il faut dire que pendant deux jours, nous avons été traités comme des rois. Hôtel, restaurant, navette privatisée, l'association avait mis le paquet ! Ajoutez à cela un personnel aux petits soins, et des attractions de haut vol, notre séjour au Futuroscope (week-end du 1er décembre) ne pouvait être qu'une réussite !

Les attractions, justement : pour l'essentiel, des simulateurs 3D qui nous propulsent dans des univers féériques, interstellaires ou tout simplement délirants, à l'image de l'odyssée temporelle proposée par les bien nommés Lapins Crétins, ou des aventures de l'impayable écureuil Scrat. Mention spéciale pour l'Extraordinaire voyage, visite aérienne des recoins les plus somptueux du globe. Accessibles à tous, ces attractions réservent aussi leur lot de sensations fortes : mais Leslie est une battante, et elle tentera la redoutable "Danse des Robots", mais attention, niveau 3 s'il vous plaît ! Niveau 3 ? Cela implique accélérations et freinages brutaux, looping dans les airs la tête en bas, chutes et remontées à vitesse supersonique : autant vous dire qu'il fallait avoir le coeur sacrément accroché !

Pour se remettre de leurs émotions, les jeunes ont pu planer devant les aventures de Thomas Pesquet dans l'espace, pour le plus grand bonheur de Julien qui en rêvait. Avant le retour vers la capitale, la tête encore bien pleine de ces images fabuleuses, venues d'autres temps, d'autres lieux... Mais faisons-leur confiance pour ne pas laisser ces souvenirs filer vers d'autres galaxies.

Futuroscope : un week-end dans les étoiles
Parlez de nous à vos amis 🙂
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.